Le centre d’art indépendant Maison Grégoire, située dans un fleuron du modernisme 1933 d’Henry van de Velde, est née en 1995 de l’initiative de Véronique et Philippe Terrier-Hermann en association avec le propriétaire, Thomas Simon. Il s’agissait pour les fondateurs de l’association de rendre accessible ce lieu au public, à travers la mise en place d’une programmation d’expositions de jeune artistes, belges et issus de la scène internationale. Dès 1996 les fondateurs ont ouvert la programmation par l’invitation de commissaires extérieurs tels que Pascal Beausse, Anne Wauters, Jean-Paul Jacquet, Stéphane Roussel ou encore Florence Derieux et, depuis 2008, Emmanuel Lambion. Depuis 1995, l’Observatoire-Maison Grégoire a en effet présenté les travaux de plus d’une centaine d’artistes tels que Edith Dekyndt, Runa Islam, Christoph Draeger, François Curlet, Ann Veronica Janssens, Barbara Visser.

Les projets thématiques alternent avec les expositions en duo voire trio ( eg. Peter Fletcher et Emilio Lopez-Menchero, Barbara Visser et Philippe Terrier-Hermann ) ou monographiques : C’est ainsi que Messieurs Delmotte, Delphine Coindet, ou Véronique Joumard y ont réalisé leurs premières expositions personnelles en Belgique.

Alternative voire pionnière dans son fonctionnement et dans ses choix curatoriaux, Maison Grégoire investit une résidence historique emblématique de l’architecture moderne, situé dans un quartier résidentiel de la capitale européenne. Le lieu stimule autant par son potentiel et ses qualités architecturales que par les contraintes qu’amène sa polyvalence d’espace de vie et de travail pendant la semaine. les expositions, qui sont accessibles le week-end et sur rendez-vous, doivent en effet tenir le pari d’une intégration à ce fonctionnement modulaire.

Ces spécificités en on fait un moment particulier dans la carrière de ces jeunes artistes souvent habitués à présenter leurs travaux dans des lieux plus conventionnels dans leur fonctionnalité ou anonymes dans leur architecture.

Depuis Septembre 2008, la Programmation artistique de la Maison Grégoire est assurée par Emmanuel Lambion (Bn PROJECTS).


Het onafhankelijk kunstcentrum Maison Grégoire werd gesticht in 1995 door Veronique en Philippe Terrier Hermann en Thomas Simon. Het doel was om artistieke projekten te ontwikkelen in het kader van een modernistisch huis gebouwd in 1933 door architect H. Van de Velde. Specifiek is dat het huis zowel als een privéwoning, een kantoor en een tentoonstellingsruimte functioneert. Sinds 1996 concentreeert de programmatie zich op specifieke, geïntegreerde projekten van jonge Belgische en internationale kunstenaars en curatoren, voor wie L’observatoire vaak de lancering in Brussel heeft betekend. Onder andere Maura Biava, Anne Daems, Christophe Draeger, Mark Hosking, Runa Islam, A. V. Janssen, Leen Voet, Barbara Visser, stelden tentoon in Maison Grégoire. Sinds de zomer van 2008 wordt de artistieke werking verzorgd door Emmanuel Lambion / Bn Projects. De doelstelling is om vier tot zes tentoonstellingen per jaar te organiseren, en het huis ook open te stellen als residentie voor jonge Europese curatoren.



Bn PROJECTS est une plateforme de création et d’expérimentation, curatoriale et artistique, fondée en juin 2008 à l’initiative d’Emmanuel Lambion, avec Heidi Ballet et Christophe Floré.

Elle prolonge une action menée depuis des années, tant en tant que commissaire au sein d’institutions que, de façon indépendante, au sein des collectifs Komplot (2006-2008, www.kmplt.be) et Tilt asbl. Pour recouvrir l’ensemble de ses activités, c’est d’ailleurs plutôt le vocable générique d’art worker qu’il utilise.

Les deux axes principaux de Bn PROJECTS sont donc la conception et l’organisation de projets d’exposition et editoriaux ainsi que le développement de projets-concepts pour l’espace public.

Son intitulé BN Projects reprend l’appellation d’un projet éponyme (www.biennaleofthebiennales.org) mais c’est aussi

- B comme Bruxelles
- B pour exprimer la dualité, le binôme fondateur et fécond au coeur de la pratique curatoriale : Celui qui repose sur la communication, le dialogue de l’artiste et du curateur pour Développer ensemble un projet

L’exposant n indique la pluralité exponentielle de formes et de projets de ces expérimentations artistiques : pluralité de formes, de modes, de réflexions, de supports, de contextes d’exposition ou de monstration autant que d’acteurs.

Plus qu’un collectif qui serait figé dans sa composition ou dans son expression identitaire, Bn projects se veut une plateforme ouverte, un outil ouvert à qui desire l’employer, ou s’y associer, artistes, curateurs, autres associations…

L’outil est mobile et flexible par definition : Si la base logistique est à Bruxelles, le projet se veut nomade dans les lieux investigués, adaptant sa stratégie aux contexte et aux projets :

En 2008-2009, les lieux investis par Bn Projects sont autant le cadre intime de la Maison Grégoire, hybride dans sa triple fonction de residence, bureau et lieu d’exposition qu’un Parking, le PARKING 58, emblématique de l’Historie de Bruxelles, que la gare de Bruxelles-Congrès, ou une vitrine à recyclart, des hampes de drapeaux, un site internet etc...

Bn PROJECTS est expérimental : il privilégie autant les formes traditionnelles de l’exposition, que le projet-concept destine à l’espace public, que ce dernier soit d’ailleurs virtuel ou réel, (B-1010, PARK 58, Biennale of the biennales).

Il privilégie une stratégie de production d’oeuvres spécifiques ou encore de traces et éditions dérivée, à chaque fois adaptée au projet.

Le côté processuel, évolutif des propositions est une partie intégrante des choix artistique. Il marque autant la possibilité de faire évoluer le concept qu’il illustre la pratique d’une activité curatoriale basée sur un dialogue étroit et continu avec les artistes.

Bn Projects fonctionne depuis de manière indépendante, sans subside structurel et doit pour chaque nouveau projet trouver son financement. Jusqu’à présent, elle a reçu i.a. le soutien de • La Région de Bruxelles-Capitale Secrétaire d’Etat Au Logement et à l’urbanisme • La ville de Bruxelles (Echevinat de la culture et cabinet du Bourgmestre° • la VGC • La communauté Française de Belgique • L’asbl ATOMIUM • Les asbl CONGRES et RECYCLART

JPEG - 57.9 ko
Simona Denicolai & Ivo Provoost, 2007

Bn PROJECTS is een artistieke en curatoriale platform gesticht in Juni 2008 door Emmanuel Lambion, met Christophe Floré en Heidi Ballet, als het verlengsstuk van een parcours opgestart als curator voor instellingen en daarna als onafhankelijk curator / ontwerper met Tilt en Komplot vzw’s. Bn projects focust op zowel tentoonstellingen en kunstedities / publicaties als op projecten in de openbare ruimte (www.PARK58.be, www.b-1010.be). Met een breed en gevarieerd actieterrein, is Bn Projects ook een flexible werkinstrument om, op een projectmatige manier, aan te gaan met andere partners/organisaties van het artisiteke veld. Bn projects is ook een open platform dat mag gebruikt worden door kunstenaaars een curatoren om hun projecten te realiseren. Bn Projects privilegieert experimentele en process georiënteerde voorstellen en alternatieve vormen van interactie tussen het publiek, het kunstwerk en de context. Sinds de zomer van 2008 wordt de artisiteke werking van Maison Grégoire verzorgd door Bn Prokects.

JPEG - 61.2 ko
Simona Denicolai & Ivo Provoost, 2006